Liège

Boulevard urbain, château Antoine rénové, pôle musical à l’OM, Éros center…

SERAING C’est un bourgmestre pour le moins satisfait du travail accompli qui a dressé le bilan de cette législature qui s’achève.

Après avoir rappelé que ce sont quelque 120 millions de subsides qui ont été décrochés pour initier de grands chantiers du Master plan (cité administrative, Néocittà, Gastronomia, passage sous voies…), Alain Mathot a cité d’autres dossiers qui ont été menés à bien dans le but d’offrir un meilleur service aux citoyens sérésiens et de renforcer le bien-être des usagers (création de mairies de quartier, nouveaux commissariats, rénovation et agrandissement de la crèche Morchamps, mise en circulation du Proxibus…).

Pour les six années à venir, le bourgmestre et son équipe souhaitent poursuivre les actions de proximité tout en intensifiant la communication au sein des quartiers. L’objectif reste d’y améliorer la qualité de vie à travers plus de propreté et de sécurité et d’offrir des services aux citoyens près de chez eux.

C’est ainsi que l’on y développera des initiatives destinées à embellir et à impliquer les habitants, que l’on ouvrira de nouvelles mairies de quartier, que l’on poursuivra les démarches initiées en vue d’améliorer les logements publics et privés (sensibilisation à la rénovation, répression des illégalités locatives)…

“Du côté des frais de personnel, nous maintiendrons la masse salariale à 45.000.000 € par an et les agents sortants seront remplacés en fonction des besoins des services”, précise Alain Mathot, bourgmestre de Seraing.

La liste des projets que la majorité socialiste compte initier au cours de cette législature est longue. Citons l’aménagement du boulevard urbain derrière les Ateliers centraux, la création de parkings au niveau des Ateliers centraux (rue Ferdinand Nicolay, à Ougrée). Citons également la rénovation du château Antoine à Jemeppe, les rénovation et transformation de l’ancien bâtiment des fêtes d’Ougrée Marihaye (OM) en un pôle musical, la réhabilitation des tours de Jemeppe, la création de l’Éros center ou encore la mise en œuvre d’un plan de mobilité à Boncelles.



© La Dernière Heure 2012