Alors qu’il n’était pas formellement averti de l’existence d’une manifestation le 17 novembre, le parquet de Liège est, cette fois, parfaitement averti du rassemblement prévu ce samedi sur la place Saint-Lambert. Et le parquet se veut très clair : il ne compte pas laisser les manifestants de ce samedi impunis, s’ils ne respectent pas le couvre-feu et/ou le port du masque.

"Ce n’est d’ailleurs pas parce qu’on ne voit pas les policiers que les forces de l’ordre et le parquet de Liège restent inactifs", prévient le Procureur de Division de Liège, Damien Leboute.

Et le magistrat de faire le point sur la réaction des forces de l’ordre concernant la manifestation du 17 novembre dernier.

"La police est parvenue à identifier formellement 8 personnes. Ces dernières vont être convoquées et vont recevoir une transaction pénale de 250 euros. Les personnes qui vont manifester samedi prennent, non seulement, un risque sanitaire, mais aussi un risque judiciaire."

Rappelons que si le contrevenant ne paie pas sa transaction, il s’expose à une comparution devant le tribunal, ce qui risque de lui coûter plus cher.