Nous l'évoquions ce lundi, les centres de dépistage Covid-19 organisés par le CHU de Liège, le CHR de la Citadelle à Vottem et le CHC au Mont Legia ont tous été pris d'assaut, obligeant les responsables du CHC à la déplacer et ceux du CHU à faire appel à la police de Liège pour réguler la situation. Dans le même temps, le CHR Citadelle annonçait l'ouverture d'un total de six lignes dès ce 15 septembre sur le parking de Vottem. La direction de l'hôpital universitaire a demandé le renfort de la police de Liège afin de gérer la mobilité à proximité du CHU en raison des différentes remontées de file. Une attente de 90 minutes était constatée, le CHU prolongeant sa plage horaire jusque 18 heures.

Ce mardi au CHU, on annonçait toutefois un retour à la normale... sans pouvoir expliquer les causes exactes du pic de ce lundi. "Les mesures de police prises pour fluidifier la circulation autour de la zone "Depist-Car" et assurer l'accès aux urgences sont levées. La circulation est donc rétablie dans les deux sens. La situation au Depist-Car ce mardi a été ...normale. Le pic de lundi est encore inexpliqué. Il semblerait lié à la fermeture d'un ou de deux autres centres. Le Depist-Car au CHU de Liège reprend dès lors ses horaires normaux : 13 h - 16h30".

À bon entendeur...