Des aides sociales et au relogement pour les familles sinistrées

Trooz Différentes dispositions d’aides sociales et au relogement ont été confirmées à Trooz. Pour les sinistrés non-allocataires sociaux, un montant maximum de 650 euros par ménage pourra être accordé notamment pour soutenir la réhabilitation et la certification des installations de chauffage. Cette aide financière pourra être complétée par du matériel issu du stock communal. Un soutien financier peut être accordé pour l’achat ou la rénovation d’un système de chauffage. Une intervention peut également être sollicitée pour honorer des factures d’énergie ou encore payer un complément de loyer. Par ailleurs, un don unique de 650 euros, majoré si personne à charge, sera accordé via le CPAS aux ménages sinistrés les plus précarisés (allocataires sociaux). Ces différents soutiens sont estimés à 1 150 000 euros. En matière de relogement, plus de 200 ménages ont dû être relogés, certains dans des solutions d’urgence, et il reste encore une cinquantaine de demandes. La Commune et le CPAS ont dès lors pris une série de dispositions : 40 studios et 8 logements dans l’ex-caserne de Saive ; des petits logements et des chambres sont réservés dans des gîtes et des hôtels pour faire face à des demandes urgentes ; au niveau des logements modulaires, deux sites sur Trooz vont être aménagés pour accueillir une quinzaine de logements modulaires. Enfin, des aides financières (1 million) sont également prévues pour aider les personnes à faire face à un relogement provisoire.