Depuis le matin, les forces de l'ordre sont présentes en nombre dans le centre de Liège! Des policiers en uniforme et en civil étaient ainsi présents lors des discours du 1er mai ou encore aux abords de la place Saint-Lambert où des personnes s'étaient rassemblées malgré l'interdiction formulée au mouvement Nation et au front antifasciste de se rassembler... On y a dénombré une centaine de personnes, selon la police de Liège, et aucun débordement n'a été à déplorer.

La police savait aussi qu'il fallait s'attendre à ce qu'il y ait du monde en ville sachant que différents lieux culturels avaient prévu d'ouvrir leurs portes, dans le cadre des actions "Still standing for culture". Et effectivement, il y avait du monde un peu partout...

Tout au long de l'après-midi, plusieurs véhicules de police sont restés stationnés, en prévention, au centre-ville, le long de la rue Joffre. Parmi ces véhicules, il y avait une arroseuse. Malgré un rassemblement de 200 à 300 personnes du côté de l'esplanade Saint-Léonard où des Dj's se produisaient, la police de Liège, présente à distance, signalait que cela se passait dans le calme... L'objectif était d'être là pour assurer la surveillance. 

Puis, en fin d'après-midi, alors que les passants venaient d'assister à un ballet de vélos et trottinettes qui, dans une ambiance bon enfant, ont fait plusieurs fois le tour du rond-point face à l'Opéra, on a quelque peu senti que la tension montait... Tous les véhicules de police stationnés rue Joffre ont démarré... Et quelques minutes plus tard, on a vu débouler rue Joffre des centaines de jeunes qui, suivant trois véhicules diffusant de la musique techno/électro, ont traversé la place Saint-Lambert. Le cortège a continué de circuler au centre-ville. Sur le coup de 18 h, il évoluait sur le boulevard de la Sauvenière. Et plus il avançait, plus on avait l'impression qu'ils étaient toujours plus nombreux... On se serait presque cru un jour de City parade à Liège...

Cette foule avait démarré du parc d'Avroy, où un événement musical aurait dû se dérouler mais auquel l'organisateur avait renoncé quelques jours auparavant.

Parmi ces nombreux jeunes, on a entendu une jeune fille crier qu'elle était là pour faire la fête! Espérons qu'il en était de même pour tous les participants... Simplement faire la fête...

Au final, il semblerait que ce soit bien le cas puisque la police de Liège signalait sur le coup de 20 h que le cortège s'était dispersé près de la gare des Guillemins. Aucun débordement, ni fait de violence n'a été à déplorer.

Il restait, par contre, plusieurs centaines de personnes du côté de l'esplanade Saint-Léonard...