La commune et la Région ont conclu un accord pour… un système de gardiennage

TILFF C’est un dossier qui n’en finit pas de traîner. Les Prés de Tilff, propriété régionale qui offrait voici quelques années une plaine de jeux, une piscine en plein air, une cafétéria et de nombreux autres loisirs, à deux pas du centre de Tilff, sont à l’abandon depuis deux années déjà. En cause, doit-on le rappeler ?, le gouffre financier qu’ont créé des infrastructures vieillissantes.

Aujourd’hui, alors que le ministre Furlan, en charge du Tourisme, avait annoncé au printemps dernier que le dossier allait être réglé… on ne voit toujours rien venir à Tilff.

La semaine dernière toutefois, une rencontre s’est tenue entre la commune d’Esneux, la Région wallonne et le commissariat général au tourisme (CGT) et a permis de dégager un accord. Point de projet concret pour l’instant mais quand même cette volonté commune et un système de gardiennage !

“La réunion a effectivement eu lieu et a permis de débloquer le dossier” , précisait Laura Iker, bourgmestre d’Esneux. “D’un côté, la Région veut se retirer du jeu. De l’autre, la commune ne souhaite pas reprendre les Prés de Tilff qui, on le sait, sont un véritable gouffre financier” .

La solution est donc celle qui avait été annoncée, le recours à un privé. “La Région va donc s’occuper de lancer un appel à projets pour refaire quelque chose de viable. Mais tout est ouvert, il ne s’agit pas spécialement de refaire une piscine” .

Autre accord qui ressort de la rencontre : la mise en place d’un système de gardiennage, “c’est une demande de la commune” , précise la bourgmestre, pour éviter que le site ne soit ouvert à tous et en proie aux saccages doit-on comprendre.

Avant sa fermeture (et depuis plusieurs années), on constatait une fuite de 270 m3 d’eau par jour à la piscine et une consommation de mazout de 800 litres par jour. Pas mal !



© La Dernière Heure 2012