Suite au décret du 21 novembre 2013 relatif aux élections rectorales à l’Université de Liège et à l’Université de Mons, l’ensemble de la communauté universitaire (les membres du personnel académique, scientifique, administratif, et les étudiant·es, soit environ 30.000 électeurs(trices) est invité à voter les mardi 26 et mercredi 27 avril 2022 pour l’élection rectorale. Le prochain recteur ou la prochaine rectrice prendra ses fonctions le 1er octobre pour un mandat de 4 ans.

Le vote se déroule selon le suffrage universel pondéré, les voix du personnel académique comptant pour 65%, celles du personnel scientifique pour 10%, celles du personnel administratif pour 10%, celles des étudiant(es) pour 15%.

Le vote est organisé sur papier et en présentiel.

Pour être élu(e), le candidat ou la candidate doit obtenir plus de 50% des votes exprimés pondérés. Un vote valablement exprimé est un vote en faveur d’un candidat ou « à personne » (les votes blancs ou nuls ne sont pas pris en compte). Si aucun candidat n’atteint cette majorité à l’issue du premier tour, un deuxième tour sera organisé les mardi 10 et mercredi 11 mai.

La fonction de recteur(trice) est accessible à tout professeur(e) ordinaire de l’Université de Liège jouissant des droits civils et politiques.

La Commission électorale réunie ce mercredi 16 mars a déclaré régulières les deux candidatures reçues (sous réserve de recours éventuels), listées selon le tirage au sort établi par la Commission électorale : à savoir le professeur ordinaire à la Faculté de Philosophie et Lettres Jean Winand, et  le professeure ordinaire à la Faculté de Psychologie, de Logopédie et des Sciences de l’Éducation Anne-Sophie Nyssen.

La campagne de l’élection rectorale est désormais lancée. "Des séances officielles d’information destinées à la communauté universitaire seront organisées avant le premier tour des élections", explique l'Université de Liège.