La ville de Liège mettra en œuvre un investissement de deux millions d’euros afin de mener des projets en faveur des modes doux et itinéraires cyclables, ont indiqué jeudi les échevins liégeois Roland Léonard et Gilles Foret, respectivement en charge des Travaux et de la Mobilité.

Dans le cadre du plan d’investissement régional WaCy (Wallonie Cyclable) 2020-2021, la ville de Liège a été sélectionnée parmi les communes pilotes et bénéficie ainsi d’un subside de l’ordre de 1,7 million d’euros.

Au total, ce sont deux millions d’euros que la ville de Liège destine à la continuité de programmes et actions mis en œuvre dans le cadre de sa politique de promotion du vélo, comme la création de quatre corridors vélos à partir du centre.

Ici, treize projets cyclables sont évoqués. Ceux-ci seront soumis à l’approbation du conseil communal le 28 septembre, pour ensuite être transmis à la Région wallonne. Pour dix projets, il est question de continuités de liaison entre des infrastructures existantes et de "liaisons innovantes comme, entre autres, le lien interquartier entre Hocheporte et Sainte-Walburge au travers du quartier Naimette ou l’aménagement du corridor cyclable de la rue Sainte-Marie pour relier le quartier Louvrex au futur corridor centre-ville sur le boulevard d’Avroy (projet lié au chantier du tram mené par l’Opérateur de Transport de Wallonie)", précisent les échevins.

Pour fin 2024 au plus tard

Les trois derniers dossiers portent sur l’offre en stationnement pour vélos à travers l’acquisition de box sécurisés pour riverains, l’aménagement de zones couvertes aux abords de bâtiments publics et la pose d’arceaux sur l’espace public.

Les projets retenus devront être réalisés, au plus tard, pour fin 2024.