Deux individus ont été privés de liberté et déférés au parquet de Liège après avoir tabassé dans la nuit de samedi à dimanche leur dealer parce que celui-ci leur avait vendu du sucre à la place de cocaïne, a indiqué dimanche le parquet de Liège.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, vers 00h30, dans la rue Saint-Gilles à Liège, quand deux individus ont tabassé leur dealer et lui ont porté plusieurs coups à l'aide d'une batte de base-ball après que celui-ci leur ait vendu du sucre en faisant croire qu'il s'agissait de cocaïne. La victime souffre d'une commotion cérébrale et fait l'objet de 3 jours d'incapacités de travail.

Des voisins, témoins de la scène de coups, ont contacté la zone de police de Liège.

La victime nie la vente de stupéfiants, les suspects, quant à eux, nient avoir donné des coups à leur dealer mais reconnaissent avoir acheté de la cocaïne et de la kétamine en quantité dérisoire.