Liège Bientôt trois nouveaux corridors-vélos

Grâce à un hiver particulièrement clément, les services des Travaux de la Ville de Liège ont pu reprendre de nombreux chantiers très tôt... parmi ceux-ci, on constate aujourd'hui que les aménagements cyclables ont bien avancé. Comme promis en effet, la Ville devrait "ouvrir" prochainement trois nouveaux corridors-vélos. "Ces projets ont pour but de permettre une cohabitation aisée de tous les types de mobilité dans une ville où les fonctions scolaires, commerciales et le chemin du travail engendrent parfois une saturation des voiries vers le centre, où la part modale de la voiture reste actuellement prédominante", précise Roland Léonard, échevin des Travaux.

Deux nouveaux corridors-vélos sont donc aujourd'hui en cours de finition. Le premier est appelé Chemin des Sarts. "Ce cheminement constitue le chaînon manquant entre le Ravel 5 (ancienne ligne 38 venant de Fléron), les quartiers de Grivegnée-haut et Jupille-haut, la gare de Bressoux, le futur terminus du tram de Liège et le futur hall des foires. Pour rejoindre ces pôles d’attraction existants ou futurs, les cyclistes pourront ainsi éviter la rue de Herve ou N3, peu adaptée à la mobilité douce, et bénéficier pour leurs trajets d’un cheminement sûr et confortable", précise l'échevin. À ce stade, la réalisation de la fondation en béton, pour ce cheminement, qui aura 4 m de large, est en cours de finalisation. Le Chemin des Sarts s'étendra sur 650m.

L’autre grand chantier qui vient de reprendre concerne le nouveau corridor-vélos de la rue du Parc. Le projet consiste en la création d’un itinéraire cyclable sécurisé qui reliera le pont Albert au pont des Vennes. "L’importance de ce chaînon se révèle lorsqu’on sait qu’il permet une liaison directe entre les cheminements cyclo-pédestres du Quai Sur Meuse aux itinéraires cyclables du quartier des Vennes (notamment le quai Mativa) en franchissant les ponts Albert et des Vennes". Le tout le long du parc de la Boverie.

Enfin, le collège communal vient de décidé de répondre à un nouvel appel à projets wallon en vue de réaliser un cheminement cyclo-piéton à Rocourt. Celui-ci permettrait de relier le Ravel ligne 31 (qui permet la liaison entre la gare d'Ans et la gare de Liers) à la rue de l’Arsenal en passant par la rue François Lefèbvre. "Cet aménagement en faveur des modes doux s’inscrira en lieu et place de l’ancienne voie de chemin de fer désaffectée, qui traversait le quartier". À noter encore que la réalisation de ce tronçon constitue ainsi les premiers aménagements d’un axe de mobilité douce qui, à terme, reliera Rocourt avec les quartiers du Thier-à-Liège et de Sainte-Walburge.