Une proposition en ce sens sera déposée au conseil communal

Les températures repartent à la hausse. Vu que de nombreuses familles ne partent pas en vacances cet été et que la piscine communale de Huy restera fermée jusqu’au 31 août au moins, Ecolo aimerait que la Meuse puisse offrir un nouveau lieu de baignade insolite aux Hutois-es mais aussi aux touristes venus d’ailleurs.

Le Conseiller communal Ecolo Samuel Cogolati avait déjà proposé en 2018 de transformer les rives de la Meuse en Huy-les-bains.  Chaque été, et le Collège avait déjà confirmé l’intérêt de nombreuses sociétés événementielles pour le concept (parfois sous d’autres appellations comme « Huy Summer Festival » ou encore « Costa Del Huy »). Mais le Collège n’a jamais concrétisé le projet.

Ecolo aimerait que la Ville de Huy puisse créer un vrai bassin en Meuse sécurisé pour toutes et tous avec des douches et vestiaires temporaires : « Toutes les conditions sont réunies pour profiter de la Meuse comme piscine naturelle. L’eau est particulièrement chaude (elle dépasse les 25 °C au soleil), la qualité de l’eau est bonne, et d’autres villes comme Namur ou Wanze proposent déjà une plage à leurs habitants le long de la Meuse ! C’est même une société liégeoise qui installe chaque été une piscine en plein Paris sur la Seine (une baignade flottante sécurisée de plus de 100m de long, composée de 4 bassins à des profondeurs différentes pour les enfants). C’est modulable, facile à entretenir, à monter et à démonter. Pourquoi pas Huy ? Nous devrions beaucoup mieux tirer parti de la beauté de la Meuse qui traverse notre ville. Ce patrimoine naturel commun devrait être accessible à toutes et tous », explique Samuel Cogolati.

La Conseillère communale Ecolo Géraldine Delfosse a déjà pratiqué la nage dans la Meuse à Namur et à Huy : "Comme on l’a vu ce week-end, le club de nage eau libre connaît un vrai succès cet été à Huy ! Le Collège pourrait se référer à son expérience et ses besoins pour l’aménagement de la piscine modulable. L’on croise souvent d’autres baigneurs « sauvages » le long du Ravel qui, eux, ne bénéficient pas de la même surveillance. À Namur, je viens de pouvoir nager en toute sécurité le long d’une île vers Jambes et La Plante. L’expérience est magique. L’intérêt d’une telle piscine en Meuse est de pouvoir se rafraîchir dans un environnement naturel et protégé, encadré par des sauveteurs, en toute légalité. À Huy, une telle idée pourrait sans doute voir le jour d’un côté de l’île après le Pont Père Pire ou plus proche du Fort près du pont du chemin de fer, comme c’était le cas il y a plusieurs années", plaide-t-elle.

Ecolo insiste sur la nécessité d’installer un bassin et une zone aqualudique en Meuse accessible au plus grand nombre (et pas seulement aux nageurs sportifs chevronnés), qui offrira aussi une chouette alternative durant les travaux de la piscine communale. Le projet d’une piscine en Meuse sera donc à nouveau déposé lors du prochain Conseil communal par le groupe Ecolo Huy.