Charlotte, 39 ans, a écopé de six mois de prison ferme et 400 euros d’amende ou 15 jours de prison pour avoir été porteuse d’une arme à feu et avoir menacé des personnes.

Le 10 août dernier, la police a été appelée à intervenir dans la rue Maghin à Liège à la suite d’un appel qui signalait la présence d’une personne armée en rue. Lorsque les inspecteurs sont arrivés sur place, ils ont découvert que Charlotte avait été maîtrisée par des témoins des faits. Un peu plus tôt, trois hommes qui circulaient en voiture dans la rue ont été confrontés à l’intéressée qui se trouvait en plein milieu de la rue. L’automobiliste a constaté que la dame était munie d’un fusil de chasse !

Cette dernière a pointé son arme en direction du véhicule… L’automobiliste a réussi à l’éviter. Il a toutefois décidé, avec les occupants de la voiture, de mettre fin au danger qu’elle représentait. Le conducteur est revenu à proximité. Les trois hommes se sont approchés de la forcenée. Ils l’ont maîtrisée et lui ont enlevé l’arme des mains. Le fusil de chasse a été remis à la police. La suspecte a été entendue. Elle a déclaré avoir trouvé le fusil de chasse dans une poubelle sur la voie publique et l’avoir utilisé pour viser vers des personnes se trouvant dans un véhicule.

Elle a expliqué son geste par une consommation d’alcool durant la journée et a déclaré avoir "pété un plomb" en constatant que les personnes concernées vendaient des stupéfiants… Une affirmation qui ne repose sur aucun élément concret.