Deux Liégeoises ont été condamnées mercredi par le tribunal correctionnel de Liège à des peines de 150 et 200 heures de travail après avoir commis le braquage violent d'un solarium de Fléron en 2016. La gérante de cet établissement avait été frappée de plusieurs coups de couteau. Les faits s'étaient déroulés le 30 janvier 2016 au "Magic Solarium" de Fléron. Vers 18h45, les deux prévenues s'étaient présentées dans le commerce en se faisant passer pour des clientes. Après avoir visité une cabine de bronzage, elles avaient agressé la gérante âgée de 28 ans de plusieurs coups de couteau.

Les deux prévenues voulaient s'emparer de la caisse de l'établissement. L'une d'elles avait sectionné un câble de sécurité de la caisse. La manœuvre avait aussi provoqué une coupure de courant qui avait bloqué la porte d'entrée et empêché provisoirement la fuite des deux braqueuses. C'est en forçant la porte qu'elles étaient parvenues à prendre la fuite avec quelques centaines d'euros de butin.

Les deux prévenues étaient âgées de 18 et 23 ans au moment des faits. Après leur arrestation, elles avaient purgé quelques mois de détention préventive. L'une d'elle, décrite comme une "tigresse", avait aussi été impliquée dans une série de bagarres familiales.

Le tribunal a retenu le dépassement du délai raisonnable en faveur des deux prévenues. Elles ont été condamnées à des peines de 150 et 200 heures de travail. Si ces sanctions alternatives ne sont pas prestées, les prévenues devront purger 3 ans de prison.