La FGTB Métal Liège Luxembourg tire la sonnette d’alarme pour deux entreprises.

“Pendant les vacances, les soldes continuent”… c’est ainsi que la FGTB Métal Liège-Luxembourg commente, amèrement, la situation de deux entreprises liégeoises… L’ex Elster Cogegaz (Grivegnée) et Gauder (Chênée). La première est spécialisée dans la fabrication et l’entretien de petites cabines de gaz et la seconde dans le reconditionnement de machines destinées à la fabrication de câbles électriques.

Comme l’indique le syndicat socialiste en effet, “la sérénité de l’été n’empêche pas le tissu industriel liégeois de se réduire encore un peu plus”. La FGTB le constatait ce lundi : “ces deux entreprises sont en train, sans doute définitivement, de fermer leurs portes”.

C’est en 1995 que Cogegaz, entreprise fondée en 1919 et à qui on doit les petites cabines de gaz appelées stations de mesurage et de réduction de pression de gaz, avait fusionné avec le groupe Elster, avant d’être reprise par la multinationale américaine Honeywell en 2015. “Celle-ci avait expliqué le rachat d’Elster en raison de “ses technologies exceptionnelles, ses marques reconnues, son savoir-faire en matière d’efficacité énergétique et sa présence globale”. Quatre ans plus tard, Honeywell a décidé de cesser ce type de fabrication et d’arrêter l’usine, laissant 21 travailleurs sur le carreau”.

Quant à Gauder, le groupe vient de passer sous contrôle italien… mais “L’activité liégeoise est fortement impactée par la concurrence de la Chine, qui met sur le marché des machines du même type, à un prix équivalent, mais neuves… Gauder&Co a donc décidé de se débarrasser du site de Chênée. Ici, ce sont 25 emplois qui sont concernés, depuis la mise en liquidation volontaire intervenue la semaine dernière. Maigre consolation : le Groupe s’est engagé à couvrir les préavis légaux”.

À l’heure où d’aucuns attendent la formation d’un nouveau gouvernement wallon, on comprend que la FGTB souhaite ici “rappeler” quelques “réalités économiques et sociales”.