Liège

La Ville de Seraing a décidé d'abandonner son projet d'Eros Center suite à une plainte déposée par le conseil francophone des femmes de Belgique en main d'un juge d'instruction liégeois, a annoncé vendredi Alexandra Paparelli, responsable du projet entamé il y a huit ans.

Les autorités sérésiennes sollicitent une modification législative afin de prendre à bras le corps la problématique des travailleurs du sexe. L'avenir de la rue Marnix demeure donc incertain. La ville se réserve cependant le droit de redémarrer ce projet si une modification législative intervient.