Après 2 ans de travaux, l’ORW accueille le public dans des installations modernisées

LIÈGE En avril 2010, de gigantesques travaux débutaient à l’Opéra royal de Wallonie par le démontage de la scène. Ce démontage était le coup d’envoi de deux ans d’impressionnants changements.

Les travaux ont réellement commencé le 14 juin 2010. L’inauguration, qui aura lieu le 19 septembre prochain, permettra de découvrir des salles rénovées dans le respect de l’édifice.

Visite guidée en compagnie de Marie Pirlet, l’architecte responsable du projet. “Le grand lustre qui orne la salle est en phase de restauration à Paris. Toutes les moulures, les dorures, mais aussi la fresque du plafond de la salle ont été totalement rénovées à l’état d’origine. Lors de la rénovation du plafond, une fissure qui était une conséquence du tremblement de terre de 1886 est apparue. Une réparation a été réalisée.”

Mais si la partie visible sera améliorée dans la continuité, excepté un parquet qui remplacera la moquette rouge que les habitués ont arpentée, du côté de la scène, les avancées technologiques sont notables.

“Les scènes mobiles ont été montées grâce à une première mondiale constituée de vis permettant aux décors de monter de 0 à 5 mètres par seconde dans un silence absolu. À présent, la hauteur disponible au-dessus de la scène a été doublée. Un endroit dans lequel sont suspendus certains décors. On a à présent 36 mètres de hauteur.

L’acoustique n’a évidemment pas été oubliée. “La fosse de l’orchestre a été complètement repensée. La boîte qui comporte la fosse d’orchestre sera totalement rhabillée de manière à renforcer l’acoustique et améliorer le son de l’orchestre. La fosse a été agrandie et les fonds sont courbes de manière à renvoyer certains sons et à en absorber d’autres. Tout cela a été étudié avec un acousticien qui a l’habitude de ce genre de chantier.”

D’après les calculs, les délais seront respectés pour l’inauguration et Stradella , une première mondiale d’après l’œuvre du Liégeois César Franck.



© La Dernière Heure 2012