Il reste malgré tout du très beau monde dont pas mal de Belges à Eupen

EUPEN Le 10.000$ d’Eupen a commencé par un véritable coup de théâtre, dès mardi après-midi, avec l’élimination immédiate de Yannik Reuter, l’enfant du pays.

Pourtant, celui-ci nourrissait d’authentiques ambitions et semblait avoir le vent en poupe. C’est ainsi qu’il déclarait juste avant de prendre part à la compétition germanophone : “Dimanche, j’ai remporté le tournoi d’Ostende en dominant, en finale (6-3, 6-1), Kimmer Coppejans qui est tout de même le n°1 mondial chez les juniors et le dernier vainqueur en date de Roland Garros dans sa catégorie. Je vais donc tout mettre en œuvre pour renouveler mon titre devant mes fidèles supporters.”

C’est alors que ce commentaire de Pierre Delahaye, le secrétaire général de l’AFT, prenait tout son sens : “Yannik se plaint parfois qu’il ne progresse pas assez vite au sein de la hiérarchie. Mais, il faut savoir que la concurrence est de plus en plus coriace et qu’il a pas mal de difficultés à gagner deux tournois de suite.”

Personne ne songeait cependant à une défaite quand il était opposé, en début de semaine, au modeste Russe Philip Davydenko voguant en 1255e position. Et pourtant. En effet, le régional de l’étape s’inclinait sur le score de 6-3, 6-3. “Étais-je trop confiant ?” , s’interrogeait-il. “Toujours est-il que je n’ai jamais eu le sentiment d’entrer dans le match. C’est une des plus grosses déceptions de ma carrière.”

Et une petite “cata” pour les organisateurs locaux.

Ceci dit, il reste malgré tout pas mal de beau monde en lice avec des quarts de finale prenant des allures de vaste derby Belgique – France. C’est ainsi que nos compatriotes Coppejans, Cagnina, Folie et Gicougnon en découdront respectivement avec les “Hexagonaux” Vaisse, Groll, Eysseric et Patience. À titre indicatif, Eysseric pointe à la 353e place tandis que Patience était encore dans le top 100 mondial il n’y a pas si longtemps.

Bref, un détour par les bords de la Vesdre s’impose. D’autant que l’entrée y est entièrement gratuite.



© La Dernière Heure 2012