Le 30 avril, la Belgique remettait son Plan de relance à la Commission européenne. Aujourd'hui, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a donné son feu vert à celui-ci.

L'approbation du plan de relance belge - dans lequel figure le projet d'extension de la ligne du tram liégeois vers Seraing et Herstal - par la commission européenne signifie que celle-ci devient réalité.

"Il s'agit donc d'une excellente nouvelle pour le transport public en région liégeoise", se réjouit le bourgmestre Willy Demeyer sur sa page Facebook. "On se rappellera que le tracé initial du tram parcourait les 3 communes. Avec mes collègues Francis Bekaert, Frédéric Daerden et Jean-Louis Lefèbvre, nous n'avons jamais cessé de nous battre pour maintenir cette dimension métropolitaine. C'est aujourd'hui une réalité, et j'en suis très heureux". Et de remercier le ministre de la Mobilité Philippe Henry et le Secrétaire d'Etat Thomas Dermine pour leur soutien.

Si tout va bien, le tram reliera donc d'ici 2026 Coronmeuse à la place Licourt, avant une nouvelle extension vers la zone commerciale de Basse-Campagne, espère le bourgmestre en titre Frédéric Daerden qui s'est longuement battu pour celle-ci. "C'est bon pour la mobilité, bon pour le climat, bon pour l'habitat, bon pour les commerces et bon pour le futur de la métropole liégeoise", conclut-il.