Annick, 38 ans, a écopé de 30 mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir, avec la complicité de connaissances, plumé des hommes à qui elle a fait croire qu’elle était amoureuse.

Les complices de l’intéressée, Gérard, 35 ans et Daniel, 33 ans, ont écopé respectivement de 150 heures de travail ou 15 mois de prison et à 15 mois de prison avec sursis de 3 ans. Le tribunal a également prononcé des confiscations pour plus de 100 000 euros.

Annick n’a pas hésité à inventer les pires mensonges pour plumer ses amoureux. En 2005, Annick était prostituée lorsqu’elle a rencontré sa première victime. "Il m’a proposé de me sortir du bar", a-t-elle déclaré devant la juge. "Il m’a dit qu’il allait prendre en charge toutes mes dépenses." Mais très vite, elle en a voulu bien plus. "Je lui ai dit que j’étais amoureuse." Elle lui a fait croire qu’elle devait hériter d’une plantation de cacao, mais qu’il devait verser les frais d’héritage…

Près de 7 ans !

Mais lorsqu’elle a senti que l’homme commençait à se détacher, elle a trouvé la parade pour continuer à en profiter. "Je suis tombée enceinte." Mais en réalité, cet enfant n’a jamais existé ! La femme vénale a réussi à soutirer de l’argent à l’homme pendant près de 7 ans. Le frère de la dame a prétendu à cet amoureux que sa sœur était morte dans un accident de voiture et qu’il allait devoir lui verser l’argent à lui car il allait s’occuper de l’enfant imaginaire.

Elle a ensuite rencontré un autre homme à qui elle a fait le même cinéma… Elle lui a prétendu qu’elle devait cette fois hériter d’une exploitation de porcs et qu’il était aussi le père d’un enfant imaginaire.