Depuis le 1er mai de cette année, le port du masque est facultatif dans les rues de Herstal. Les citoyens devaient simplement disposer d’un masque sur eux en cas d’impossibilité de respecter le mètre et demi de distanciation physique. A partir du 1er juillet, l’obligation sera levée pour les espaces publics où il était toujours obligatoire, tels les abords des écoles et des hôpitaux.

"J’ai décidé de ne pas reprendre d’arrêté le 1er juillet. Nos citoyens seront mieux protégés d’ici là puisqu’il faut environ 12 jours pour se construire une immunité après la première injection. Or, notre centre temporaire a vacciné jusqu’au samedi 19 juin, soit pile 12 jours avant le 1er juillet. Cette date correspond aussi au début des congés scolaires. Ces deux éléments me permettent donc d’assouplir les règles en toute sécurité", explique Jean-Louis Lefèbvre, bourgmestre f.f. de la Ville de Herstal.

Une décision qui s’appuie aussi sur le succès de la vaccination au centre de proximité temporaire de Herstal. En effet, 2110 personnes ont pu recevoir leur première injection entre le 14 et le 19 juin, et ainsi faire remonter le taux de vaccination de l’entité à 61%. Le centre de La Préalle rouvrira ses portes la semaine du 26 juillet pour la seconde dose.

Toutefois, les arrêtés ministériels ou du gouverneur restent d'application.