Un plan de circulation à sens unique a été établi.

A l'arrêt depuis le mois de mars dans le cadre des mesures visant à lutter contre la propagation du coronavirus, le marché dominical d'Ivoz-Ramet sera de retour ce dimanche 7 juin dans le zoning, de 8 h à 13 h. Mais pour rouvrir, comme les autres marchés à nouveau en activité, il convient de respecter une série de mesures d'hygiène et de distanciation.

Seul le marché est concerné par la reprise. Il n'y aura donc pas de brocante dans son prolongement, comme c'est le cas habituellement.

Un plan de circulation à sens unique a été établi de manière à limiter les contacts entre les visiteurs et ainsi éviter qu'ils ne se croisent. Ceux-ci ne pourront y accéder que par une seule entrée, à savoir depuis l'avenue Gonda où se présentent généralement la plupart des clients. Les échoppes seront disposées d'un même côté et les marchands sont tenus de prévoir un dispositif assurant une distanciation sociale de 1,50 m en cas de file d'attente. Les clients seront invités à entrer dans la zone de marché en fonction du nombre de personnes déjà présentes et circuleront sur la partie droite de la voirie. Les échoppes se trouveront donc à leur gauche. Ils ne pourront faire ni demi-tour, ni marche arrière. Une fois arrivés à la fin du marché, ils seront invités à emprunter un corridor fictif qui sera matérialisé à l'arrière des échoppes afin de rejoindre l'avenue Gonda. Bien sûr, il ne sera pas autorisé de passer entre des échoppes!

"Un seul adulte par famille sera autorisé à rentrer pour un temps nécessaire aux achats. Les entrées seront contrôlées et les visiteurs seront invités préalablement à se nettoyer les mains avec du gel hydroalcoolique mis à leur disposition. Une fois à l’intérieur, une signalétique et un fléchage clairs indiqueront le parcours à suivre", précise-t-on à l'administration communale de Flémalle.

La consommation sur place n'est pas autorisée et il est vivement recommandé aux visiteurs de porter un masque buccal.

La police locale sera présente afin de veiller au respect des mesures en vigueur.