Liège Le collège fléronnais a présenté ce mardi au conseil sa déclaration de politique communale 2019-2024.

Installée depuis décembre dernier, la nouvelle majorité IC a présenté ce mardi soir à l’occasion du conseil communal fléronnais sa déclaration de politique communale pour la législature 2019-2024. Un point voté favorablement par la majorité, tandis que l’opposition PS, Ecolo et PP s’est abstenue.

Les lignes directrices du projet sont les suivantes : "la transmission, avec l’intégration de trois nouveaux échevins au sein du collège, la transversalité tant au niveau du collège que de l’administration, le bien-être au travail, la réalisation d’économies d’énergie et la question de l’environnement", a souligné Thierry Ancion (IC), bourgmestre de Fléron.

Maintenir la "ville à la campagne", slogan de la commune, avec une politique de développement cohérent, est aussi une des lignes directrices énoncées, ainsi qu’une politique sociale forte, un meilleur respect des règles et de la vie en société et le maintien de l’équilibre budgétaire.

Pour parvenir à ces différents objectifs, la majorité propose dans sa déclaration une série d’actions à mettre en place. Constitution de conseils consultatifs, création d’un conseil communal des enfants et d’ateliers intergénérationnels, développement d’activités extrascolaires, rénovation d’écoles, poursuite du plan de réfection des voiries, modernisation de la communication de la commune, soutien aux commerces et amélioration de l’accueil des nouveaux indépendants, promotion des produits du terroir, finalisation du dossier centre de loisirs aux abords de la piscine…

"Cette déclaration témoigne de notre volonté de répondre, voire d’anticiper les défis qui nous attendent", a conclu le bourgmestre.

Du côté de l’opposition, Clément Limet (PS) a indiqué que le projet de la majorité "apparaît comme un outil médiatique sans ancrage dans le concret", tandis que Léon Verpoorten (Ecolo) a estimé que cette déclaration "ou rien c’est la même chose". Socialistes comme écologistes ont ensuite relevé différents manquements dans cette déclaration, notamment en ce qui concerne la sécurité d’emploi du personnel, la gestion du chauffage et le maintien de l’ordre.