Le cofondateur et principal actionnaire de Mithra, François Fornieri, a vendu pour plus de 8,112 millions d'euros d'actions. Dont pour près de 600.000 euros les 28 et 29 avril, après son interpellation pour délit d'initié la semaine dernière donc. Notons tout de même que les transactions peuvent avoir été prévues et fixées avant celle-ci.

Pour rappel, François Fornieri a été inculpé ainsi que Samuel Di Giovanni, CEO de Protection Unit, pour un potentiel délit d'initié autour du titre Mithra. Le premier aurait versé 800.000 euros au second pour acheter des actions Mithra peu de temps avant de grosses annonces bénéfiques à l'entreprise et qui ont dopé le cours de l'action. 

La FSMA signale également que Jean-Michel Foidart, cofondateur de Mithra, a pour sa part vendu pour 540.000 euros de titres le 9 avril (mais la publication n'a été faite que le 3 mai), alors qu'il n'avait pas touché à ses actions depuis quelques années. François Fornieri, lui, est plus coutumier du fait, même s'il est vrai que le mois d'avril 2021 a particulièrement été celui des ventes. 

Les autorisations de commercialisation de la pilule Estelle ayant fait bondir l'action, c'était peut-être le meilleur moment pour l'ex-CEO, qui, mêlés à d'autres dossiers judiciaires, avait dû faire un pas de côté et céder sa place, au moins temporairement, à Léon Van Rompay à la tête de la biopharma. Le cours de l'action perdait quant à lui environ 3% ce mardi en fin de journée.