IL a échappé à une peine de 30 ans de prison

LIEGE Gilles Meurice, un Dinantais de 22 ans, a été condamné vendredi à une peine de 20 ans de prison par la cour d'assises de Liège. Il avait été reconnu coupable de l'assassinat de David Sambon commis le 11 juin 2010 à Liège. La victime avait été frappée de 5 coups de couteau à l'abdomen et dans le dos. Le 11 juin 2010, Gilles Meurice et David Sambon avaient participé à un barbecue à Liège. C'est à l'issue de cette soirée que David Sambon avait été poignardé de cinq coups de couteau par Gilles Meurice.

David Sambon était le nouveau compagnon de l'ancienne copine de Gilles Meurice. Les deux garçons étaient de bons amis. Mais la tension avait grimpé entre les deux hommes durant la soirée. C'est Gilles Meurice qui avait montré une forme de jalousie à l'égard de David Sambon et de sa copine. Pour éviter la confrontation, David Sambon avait même quitté la soirée pour y revenir plus tard. C'est à ce moment que s'est déroulée la scène morelle.

Des témoins ont rapporté une altercation entre les deux hommes. Gilles Meurice s'était ensuite précipité dans la cuisine pour se saisir d'un couteau. Il l'a alors planté à cinq reprises dans le corps de David Sambon, principalement dans le dos et à l'abdomen. David Sambon s'était vidé de son sang dans la cour de l'immeuble.

Gilles Meurice a prétendu qu'il ne se souvenait pas de toute la scène et des raisons qui l'ont conduit à poser ce geste. Il affirmait être sous influence de l'alcool. Il avait pris la fuite après les faits avant d'être intercepté à Nivelles deux jours plus tard. Lors de l'enquête, il avait soutenu qu'il ne se souvenait d'avoir porté qu'un seul coup de couteau. Il avait aussi prétendu qu'il avait été frappé par David Sambon avant de lui porter un coup de couteau.

Avant de condamner Gilles Meurice à une peine de 20 ans de prison, les jurés ont tenu compte de la gravité des faits et de la résolution de Gilles Meurice de ne laisser aucune chance à la victime. Les jurés ont également tenu compte de la personnalité antisociale de Gilles Meurice ainsi que de son jeune âge.

L'avocat général Marianne Lejeune avait requis vendredi après-midi une peine de 30 ans de prison contre Gilles Meurice.

© La Dernière Heure 2012