Comme nous l’avions annoncé il y a quelques mois, la commune de Grâce-Hollogne s’est lancée dans l’éco-pâturage. Depuis peu, six moutons occupent une partie de la parcelle communale destinée, dans le quartier du Boutte, à accueillir la future école Julie et Mélissa (Thier de Jace). L'objectif, en y introduisant des moutons, est de lutter contre les plantes invasives, particulièrement la Renouée du Japon qui se montre extrêmement difficile à éliminer. 

En broutant, ces animaux vont ainsi contribuer à l'entretien de cet espace d’une manière naturelle. “La zone a été coupée en deux afin qu’une partie reste accessible à la population”, souligne l'échevin en charge de l'environnement à Grâce-Hollogne, Salvatore Falcone, qui précise que les moutons y resteront jusqu'en octobre.

Une fois l'école construite, le lancement des travaux n'étant pas attendu avant 2023, il n'est pas exclu que des moutons continuent d’occuper une partie des lieux sachant que l’aménagement d’un parc a été intégré dans le projet.