Liège

L'accord entre le PS et Ecolo en vue de constituer une majorité communale à Grâce-Hollogne peut désormais être officialisé puisqu'un projet de pacte de majorité vient d'être déposé à l'administration communale.

Alors que la fédération liégeoise du Parti Socialiste et la régionale d'Ecolo Liège avaient annoncé jeudi dernier, dans un communiqué commun, qu'un accord était intervenu entre les deux parties, c'était mettre quelque peu la charrue avant les boeufs puisque rien n'était encore signé et que les négociations devaient se poursuivre, principalement au niveau des compétences. La répartition était, en effet, jugée déséquilibrée non seulement vis-à-vis d'Ecolo sur qui on compte réellement pour assurer la stabilité de la future équipe mais aussi au sein même du PS. Et pour cause, à lui seul, Manuel Dony raflait une bonne moitié des attributions distribuées aux futurs échevins PS...

Les négociations se sont poursuivies ce mardi pour finalement aboutir à un accord quant à un projet de pacte de majorité. Celui-ci a été signé par Ecolo ainsi que par les deux meneurs des deux tendances au sein du PS qui se regardent en chiens de faïence depuis des mois, soit le bourgmestre empêché sortant Maurice Mottard et l'échevin sortant Manuel Dony. Projet qui a été déposé à l'administration communale et qui attend désormais les signatures du reste des élus PS.

Pas question pour Salvatore Falcone, chef de groupe Ecolo, d'être vu uniquement comme le casque bleu de service prêt à apaiser les éventuelles tensions entre les deux tendances socialistes... Il a présenté un projet axé sur la cohésion sociale, qui a finalement été accepté par la fédération liégeoise du PS. Cohésion sociale qui, au départ, était destinée à Manuel Dony... Ecolo apporte également dans l'accord la création d'une cellule de développement durable.

Ce projet de pacte de majorité devrait être voté lors d'un conseil communal qui pourrait être fixé le 21 juin. Suivra l'installation des représentants au conseil de l'action sociale (CPAS).