Liège

En vue de l’aménagement du boulevard urbain

Dès ce vendredi, d’importants travaux de démolition seront entrepris dans la rue Cockerill, à Seraing. Il s’agit de faire place au futur boulevard urbain qui, dans sa portion empruntant cette rue Cockerill, sera muni d’un site propre pour les bus en plus des deux bandes de circulation.

L’entreprise chargée de la démolition s’attaquera au long mur gris, sur lequel des fresques avaient été apposées histoire d’égayer les lieux. Celui-ci s’étend du chantier de la cité administrative à l’institut provincial de formation des agents des services publics, soit entre la place Kuborn et la rue Jean de Seraing.

Ces travaux devraient durer deux mois. “La démolition sera exécutée de manière à ce que les gravats tombent vers l’intérieur” , précise-t-on d’emblée au cabinet du bourgmestre de la ville de Seraing. “Par mesure de sécurité, durant les travaux, le trottoir sera fermé et la chaussée sera rabotée de 1,50 m. Mais cela a été envisagé avec les services de police de manière à ne pas empêcher la circulation de se poursuivre dans les deux sens.”

Aussi, si la circulation automobile ne sera ni fermée ni organisée en alternance, il faut néanmoins s’attendre à ce qu’elle soit davantage ralentie… Il est donc vivement conseillé aux usagers, pour autant que cela soit possible, d’emprunter des itinéraires alternatifs, via les quais, par exemple.

À noter également que les fresques ont été enlevées et qu’elles devraient servir à embellir d’autres lieux qui en auraient besoin… Quant à la cité administrative, elle a désormais atteint sa hauteur maximale.

Côté timing, on signale du côté de la ville que le chantier n’accuse pas de retard.

Le gros œuvre devrait être terminé vers la fin du mois de mars. Suivront les travaux de menuiserie extérieure puis l’équipement de l’intérieur du bâtiment, qui représente un poste très important du chantier puisque cette cité est appelée à être entièrement passive.

C’est au cours des vacances d’été 2013 qu’il est prévu de procéder à l’emménagement des différents services. Concernant CMI, on peut voir de la rue que l’on conserve la structure en acier de l’ancienne halle. C’est au départ de celle-ci que sera construit le nouveau bâtiment, dont la première pierre sera posée le 29 février.



© La Dernière Heure 2012