Une balle avait été tirée vers le sol

Nous l’annoncions ce lundi midi : presque tous les bus liégeois sont rentrés au dépôt, ce lundi en fin de matinée, suite à un fait de dégradation ayant été constaté sur un bus circulant sur la ligne 17. Ce lundi matin en effet, alors qu'un chauffeur circulant sur cette ligne se trouvait à Droixhe, près de la place Louis de Geer, son bus a été la cible d'un tir d'arme à feu. Le chauffeur ne s'en est pas de suite rendu compte mais sa vitre arrière a bien été brisée.

Suite à cet incident, une grève "émotionnelle" s'est déclenchée. En marge du mouvement, un expert en balistique s'est toutefois rendu sur les lieux de l'incident. Et selon ce dernier, la balle ayant brisé la vitre du bus aurait été tirée vers le sol. La balle avait été tirée par un homme en pleine dispute avec un autre et a donc ricoché. Le Tec Liège-Verviers n'était donc pas visé. On ne déplore aucun blessé.