Les agents de la prison de Huy sont en colère concernant leur vaccination annoncée ce dernier samedi puis annulée lundi matin, a confié un membre du personnel à l'agence Belga. En guise de protestation, les travailleurs se trouvent en arrêt de travail tandis qu'une délégation rencontre actuellement le bourgmestre faisant fonction de Huy, Éric Dosogne.

 "Les autorités locales hutoises ont contacté notre direction, samedi matin, pour l'informer de la possibilité de planifier la vaccination du personnel pénitentiaire et lui demander le listing des agents. Dès samedi après-midi, chaque travailleur inscrit a reçu un SMS précisant la date de son rendez-vous au centre de vaccination de Huy, entre le mercredi 14 et le samedi 17 avril", explique un agent. 

Lundi matin, peu avant 9h, les mêmes travailleurs ont réceptionné un second message leur indiquant que leur rendez-vous était annulé, sans davantage d'explications.

Un arrêt de travail a été décidé par les agents présents dans l'établissement pénitentiaire mosan, lundi de 13h à 15h. Les préaux et visites sont dès lors suspendus.