Liège Guy Royen, ancien militaire waremmien, apprécie Theo Francken.