Liège Un an après le lancement de la procédure, de la farine est produite dans la meunerie.

L’activité de meunerie vient d’être relancée au moulin de Ferrières, un moulin qui contrairement à ce que son nom indique est établi à Lavoir (Héron). C’est l’ASBL Grain au pain qui vient de relancer l’activité.

À partir du 8 mars, les particuliers pourront venir se procurer chaque mardi de la farine sur le site du moulin. Cette farine bio est conditionnée en paquet de 2 kg.

Mais avant ça, le 5 mars, à l’occasion de Made In Héron, une manifestation qui valorise les acteurs locaux, il sera déjà possible de se procurer de la farine au moulin.

Si le moulin fonctionne à nouveau, c’est dû à une conjugaison de nombreuses bonnes volontés. Il y a un an, la commune de Héron décidait d’acheter le moulin afin de permettre sa conservation en évitant qu’il soit acquis par un promoteur…

Établi à proximité de l’autoroute E42, il avait longtemps fonctionné grâce à la volonté d’une famille. Mais le fils qui s’occupait de la meunerie était décédé.

La commune s’est alors engagée auprès de la famille à conserver la meunerie et la famille a accepté de vendre. Ensuite, des contacts ont été pris avec l’ADL afin de valoriser le site. De nombreuses fiches projets ont été imaginées. La première consistait en la relance de l’activité de meunerie.

Pour mener à bien le projet, un appel aux dons a été lancé. 70 donateurs ont participé au projet de financement de la meunerie et plus de 5.000 € ont été récoltés.

Grâce à cet argent, le moulin a pu bénéficier de réparations, d’un nettoyage en profondeur, des personnes ont été formées et de lourdes démarches administratives ont été menées.

Bref, c’est un bel exemple de valorisation du patrimoine où chacun a, à sa manière, mis la main à la pâte…