Lundi soir, face à la 2e vague de la pandémie, le collège communal de Herstal a réactivé la plateforme d’aide de la Ville de Herstal. "Depuis le début de la crise, nous veillons à ce que personne ne soit laissé au bord du chemin. Dans cette situation difficile, mon souhait est que le lien social ne soit rompu pour aucun habitant de Herstal", explique Jean-Louis Lefèbvre, bourgmestre f.f. de Herstal.

Lors de ce second confinement, le Plan cohésion sociale (PCS) viendra en renfort de la plateforme du vivre-ensemble pour gérer cette activité de solidarité. Une aide pour faire les courses alimentaires ou les médicaments, mais aussi une ligne d’écoute et de conseils, pourront être sollicités au numéro gratuit 0800/121.51. Un agent répondra aux appels du lundi au jeudi de 9 h à 16 h afin de réceptionner la demande et de rentrer ensuite en contact avec un éducateur ou un bénévole de la plateforme.

40 trajets

"Cette version 2.0 est encore plus complète car elle crée des synergies entre la plateforme du vivre-ensemble, le PCS et notre épicerie solidaire. De cette manière, nous mettons en commun la connaissance du terrain et des publics fragilisés, les compétences humaines et les services d’aide existants", détaille Bojana Visic, échevine de l’Inclusion sociale.

En mars, lors du premier confinement, la plateforme avait proposé un service d’aide pour les courses, notamment à destination des personnes âgées et des personnes à risques.

Pendant plus de trois mois, la plateforme avait pu aider, quotidiennement, une dizaine de personnes en difficulté et apporter une assistance téléphonique directe à plusieurs dizaines d’habitants. Plus de 40 trajets avaient été effectués pour assurer les courses alimentaires ou les livraisons de médicaments.

J.-M.C.