Un projet d’un genre nouveau a vu le jour à Herstal. L’objectif : rendre abordable l’achat d’une maison. Pour cela, la Société Régionale du Logement de Herstal (SRLH) a réalisé 12 logements, rue des Perdrix, qui seront vendus à un prix inférieur à celui du marché.

En effet, les 12 logements qui viennent de voir leurs travaux s’achever seront vendus selon le concept du "Community land trust". Un concept qui permet aux futurs acquéreurs de faire, à terme, une économie de près de 75 000 euros sur leur bien, comme l’indique François Vergniolle, directeur gérant de la SRLH.

10 euros pas mois

Il poursuit : "la séparation du logement et du foncier permet aux futurs propriétaires d’acheter la brique et de louer le terrain. Ce qui facilite l’accès à l’achat d’un bien. L’ensemble du projet se compose de 12 maisons 3 chambres, de 2 à 3 façades et d’une voirie. Chaque maison dispose d’une terrasse et d’un jardin. Après avoir acheté la maison, les propriétaires doivent louer le terrain pour 10 euros par mois. Après 15 ans de location, ils auront la possibilité d’acheter le terrain." Les candidats acheteurs doivent remplir certains critères. Ils ne peuvent être propriétaires et leurs revenus imposables ne peuvent pas dépasser 53 900 euros.

Un projet qui rencontre déjà un certain succès puisque le premier compromis de vente a été signé vendredi à l’occasion de la présentation du projet par la ville de Herstal. Au total, 8 acquéreurs ont déjà été séduits par ce concept innovant.

De son côté, Frédéric Daerden, ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles et bourgmestre en titre de Herstal, présent vendredi, a indiqué : "Dans la déclaration de politique communale, on s’est fixé l’objectif d’augmenter sur la législature de 200 logements le parc public".

"C’est un défi et pour y arriver il faut avoir l’audace de se lancer dans des formules originales comme celle-ci. Quand on m’a parlé de la formule, j’étais sceptique, mais je pense que c’est un concept qui permet à de jeunes couples d’avoir accès à un logement décent".