C'est un dramatique accident qui s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi, à Liège. Comme nous l'indiquions ce samedi en effet, un jeune homme, Nim, âgé de 25 ans, a fait une chute mortelle, alors qu'il se trouvait sur le chantier de la Cité administrative.

C'est en revenant d'un anniversaire avec un ami, aux alentours de 2 h 30, que le jeune Liégeois a décidé de grimper sur l'édifice en travaux. Pour ce faire, ils ont emprunté les échafaudages installés le long du bâtiment... et sont montés sans trop de problème. Amateur de sports extrêmes, le jeune homme était en confiance et, arrivé au 8e étage, il a fait une pause avec son ami, afin de mieux apprécier la vue. C'est en redescendant que le drame s'est malheureusement produit. En effet, selon son ami qui a assisté à la terrible scène, Nim aurait décidé d'emprunter un autre échafaudage pour redescendre. Or pour rejoindre celui-ci, un bon était nécessaire. C'est vraisemblablement à ce moment que le drame est survenu. Il est tombé au sol et, selon les précisions du médecin mandaté sur place, le jeune homme est décédé sur le coup.

Les services d'intervention n'ont rien pu faire. Son compagnon a quant à lui été pris en charge et interrogé avant d'être relaxé. Les deux amis se connaissaient bien et fêtaient des retrouvailles. La thèse de l'accident est privilégiée par la justice liégeoise... Ce samedi déjà, des proches du jeune homme ont tenu à lui rendre hommage, comme les membres de l'ASBL Liège on fire (cracheurs de feu) : "Aujourd’hui le cœur lourd de perde un artiste un ami. Nim tu avais de l’or dans les mains et une joie de vivre inoubliable notre logo ta création ! Repose en paix... nos condoléances à la famille et ses amis".

De leur côté, les autorités communales ont également tenu à adresser à la famille et aux proches de la victime leurs plus sincères condoléances.

Le bourgmestre Willy Demeyer et l’échevin des Travaux Roland Léonard rappellent que "pour tous les chantiers de la Ville, la société adjudicataire et celle en charge de la coordination de sécurité du chantier doivent remplir toutes les procédures d’usage. Un rapport de sécurité est d’ailleurs transmis chaque semaine aux services de la Ville".