Réuni ce vendredi, le collège communal de Huy a notamment décidé de moderniser et d’étendre le système de vidéo-surveillance urbaine car ce dernier est devenu obsolète.

Actuellement, 12 caméras sont installées dans le centre-ville et leur système d’exploitation analogique datant de 2005 est jugé dépassé.

Cependant, la présence de caméras de surveillance présente selon les autorités locales deux grands intérêts.

Un effet dissuasif

A savoir en l'espèce un effet dissuasif ainsi qu'une aide à l’élucidation des faits commis.

Une autre utilité a trait à la prise en main des caméras fixes et des dômes orientables par un opérateur afin de suivre l’évolution des rassemblements et autres manifestations.

Les progrès techniques permettent désormais d’avoir des caméras numériques d’une très grande qualité de pixels qui sont capables de filmer en grand angle.

Cela permet toujours selon la Ville une meilleure surveillance des axes routiers ou encore des rues commerçantes.

La rive gauche visée

L'objectif de ce nouveau marché est aussi d'étendre la vidéo-surveillance à certains quartiers de la rive gauche, en proie comme on le sait à une certaine insécurité.

Les endroits de placement de ces nouvelles caméras seront proposés par la zone de police au collège communal sur base d’une analyse voulue objective des statistiques.

A noter encore que le coût de cette opération de modernisation et d’extension est estimé à près de 500 000 euros et qu'il s'agit de passer à terme à 20 caméras.