Lors de sa réunion de ce lundi, le collège communal de Huy a décidé de proposer au conseil des mesures destinées à limiter l’impact socio-économique de la crise sanitaire.

Ces mesures concernent des établissements commerciaux mais aussi les secteurs du spectacle et du divertissement.

Afin d’apporter son soutien à ces derniers, le collège propose des exonérations totales ou partielles pour un montant de plus de 230 000 euros.

Il s'agit de la taxe sur les emplacements de parking gratuits, de celle sur les enseignes et publicités assimilées et de celle sur les panneaux publicitaires.

Mais également des taxes spécifiques relatives aux déchets ainsi que celle relative aux officines et agences de jeux et de paris.

Il est à noter que ces exonérations seront accordées à concurrence des mois concernés par les fermetures.

Pour rappel, des mesures particulières ont déjà été prises pour près de 280 000 euros au profit du secteur horeca, des ambulants ainsi que des forains.

L’autorité de tutelle vient d’ailleurs d’approuver ces mesures fiscales adoptées par le conseil communal le 22 décembre dernier.