Il n’y a donc pas qu’à Verviers, la Cité lainière ayant été en quelque sorte précurseure en la matière en province de Liège, que les dispositions relatives au port du masque s’apprêtent à évoluer fortement. Et ce, alors même que le dernier Comité de concertation a, pour rappel, relâché la pression liée à la crise sanitaire.

En effet, un coup de sonde réalisé ce lundi montre que l’arrondissement de Huy-Waremme va lui emboîter le pas. Du moins en l’espèce pour ce qui est de ses deux villes phares dont nous avons contacté les bourgmestres respectifs.

Preuve de son actualité, la question était au menu du collège communal de Waremme de ce lundi, lequel s’est tenu en prélude au conseil. "Nous venons tout juste d’en discuter", confirme d’ailleurs Jacques Chabot (PS).

Ce dernier évoque ainsi un arrêté de police en cours de préparation qui permettrait selon ses dires de "libérer" quelque peu la population. À en croire le maïeur, le port du masque ne serait donc plus obligatoire mais bien fortement recommandé.

"Notre volonté est de ne plus l’imposer sauf pour des grands événements de type braderie, brocante, beach-volley… dont il reste encore à préciser la liste exacte", précise Jacques Chabot. Le nouveau règlement pourrait entrer en vigueur très rapidement.

Du côté de Huy, c’est une réponse assez semblable que nous avons reçue du bourgmestre faisant fonction, Éric Dosogne (PS). Si aucune décision formelle n’a été prise, il s’agirait selon ce dernier de maintenir l’obligation mais uniquement autour de la Grand-Place. Les grands événements seraient aussi concernés.