Après s’être réuni en cellule de crise, le bourgmestre de Huy Christophe Collignon a pris un arrêté de police.

Lequel interdit autour du 15 août toute manifestation, organisation ou activité, que ce soit sur le domaine public ou sur le domaine privé accessible au public.

Cette interdiction liée à la crise actuelle du Covid-19 sera effective dès ce vendredi 14 août à 6h et jusqu’au lundi 17 août à 1h.

Cette décision a été prise sur base de l’arrêté ministériel du 24 juillet qui confie aux bourgmestres la mission de préciser des mesures spécifiques de lutte contre l’épidémie.

Le bourgmestre a estimé que des risques de rassemblements spontanés existent aux dates précitées et que les règles sanitaires risquent d’être compromises.

Et ce car la ville est un lieu de centralité pour l’arrondissement et que des milliers de personnes affluent vers Huy pour faire la fête.

Un risque de rassemblement jugé trop important

Même si rien n’est organisé spécifiquement, la cellule de crise a considéré qu’il existe un risque de voir malgré tout de nombreuses personnes converger vers Huy.

Le risque étant de ne pas pouvoir réguler ce flux de personnes et de ne pas être en mesure de garantir la sécurité sanitaire de tous.

L’arrêté prévoit aussi que l’horeca ne peut organiser d’autres activités que ses activités habituelles et que les aubettes à boissons, les cuisines mobiles... sont aussi interdites.

A noter que de rares exceptions sont prévues pour des activités considérées comme non-problématiques et qui sont déjà dûment autorisées par l’autorité communale.