Manifestement, Georges, un Hutois âgé de 74 ans a le sang chaud et n’a d’ailleurs pas réussi à se maîtriser lorsque les policiers se sont présentés, lundi après-midi à son domicile.

Quelques instants plus tôt, l’homme s’en était en effet pris à son voisin qu’il avait fini par frapper. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que le septuagénaire s’en prenait à son voisin souffrant d’une déficience mentale, les policiers s’étant rendu à l’adresse à de multiples reprises.

Mais cette fois, le ton est monté entre Georges et les représentants des forces de l’ordre à tel point que le septuagénaire a fini par empoigner un couteau pour menacer les policiers.

L’homme a heureusement fini par être maîtrisé sans que personne ne soit blessé.

Vu les nombreuses interventions précédentes, le parquet de Liège a été prévenu, le magistrat de garde a décidé de priver le septuagénaire de liberté. Il passera donc la nuit au poste avant d’être déféré, mardi, au parquet de Huy.