La Ville de Huy a pris la décision ce mardi soir lors du conseil communal de taxer les exploitants de parkings parmi lesquels le parking SNCB gratuit de Statte.

Pour le député fédéral Nicolas Parent (Ecolo), "il s’agit d’une décision dommageable pour les citoyens et pour le climat".

En effet, selon les écologistes, une politique fiscale doit participer à la gestion d’une commune et à l’investissement dans les services publics.

Et de rappeler que chaque niveau de pouvoir est engagé dans la lutte contre le dérèglement climatique, le secteur du transport représentant 20 % des émissions de CO2.

Dans un tel contexte, poursuit le député fédéral, "le développement de l’usage du train est un enjeu majeur qui doit être encouragé par tous les moyens".

Imposer sans concertation à la SNCB de nouvelles charges, sans assurance qu’elles n’auront pas d’impact sur les voyageurs, va donc selon ses dires tout à fait à contresens.

Nicolas Parent interrogera prochainement le ministre fédéral de la Mobilité sur cette question.

"C’est une décision inquiétante pour les tarifs du parking et la gratuité du parking de Statte. La Ville de Huy prend une lourde responsabilité. La taxe parking hutoise ne peut pas se transformer en taxe navetteur dissuasive ! Il est important qu’un dialogue s’initie rapidement avec la SNCB sur cette question et sur l’attractivité des deux gares".