La sécurisation de la RN90, principalement sur son tronçon entre la centrale nucléaire de Tihange et le centre-ville de Huy, est une priorité du député régional Ecolo Rodrigue Demeuse.
La sécurité routière, tant en l'espèce celle des automobilistes que des piétons et des cyclistes, y est pour l’heure et selon lui fortement mise en danger.
Il y a peu, il donc à nouveau interrogé par écrit le ministre wallon en charge de la Mobilité Philippe Henry (Ecolo) afin de savoir quelles sont les perspectives en la matière.
Ce dernier indique qu’une étude de mobilité est nécessaire et qu’il a bien pris note du souhait émis par la Ville et par le Gracq, le député se réjouissant de la mobilisation des autorités communales.
Il n’y a pour l’instant pas suffisamment de budget disponible mais le ministre a dit sa volonté d’avancer vers un réaménagement global de cet axe routier dès qu’un budget sera disponible.