Via communiqué diffusé ce mercredi, le bourgmestre f.f. de Huy Eric Dosogne (PS) dit avoir pris connaissance de la préparation d’un rassemblement totalement interdit.

Et ce alors même que la crise sanitaire se poursuit avec les mesures qui s'imposent à cet égard, notamment en l'espèce pour les organisateurs d'événements.

Comme expliqué par ce dernier, il s'agit de l'initiative prise via les réseaux sociaux par un jeune homme en vue d'organiser une "Covid Party" le 19 mars.

Agé de 19 ans et originaire de Couthuin, ce dernier prénommé Mathis, accompagné de sa mère, a été reçu lundi soir par la Ville et la police.

Le bourgmestre f.f. a décidé de sensibiliser l’organisateur aux conséquences de la tenue d’un tel événement en cette période.

Des responsabilités et des conséquences potentiellement lourdes

Ce dernier a été averti de ses responsabilités en la matière et des conséquences potentiellement lourdes de ses actes.

Et Eric Dosogne de rappeler que cet "événement pirate" ne répond ni aux exigences administratives habituelles quant aux demandes d'organisation d'événements se déroulant sur la voie publique ni aux mesures relatives à la protection de la population et à la gestion de la crise.

"Si l'autorité communale comprend le mal-être actuel de la population, jeune ou moins jeune, face à la pandémie et ses effets, il n'est pas question qu'elle laisse quiconque contrevenir aux dispositions prises pour combattre le Covid", est-il encore souligné par ce dernier.

Reste que si l'organisateur en question s'est bien retiré du groupe Facebook concerné, la page est toujours bel et bien active, avec plus de 500 personnes intéressées.