Liège

L'élection interne a lieu ces vendredi et samedi.

En même temps que l'élection du nouveau président national, la fédération du PS de Huy-Waremme renouvelle aussi ses instances internes.

Des élections sont prévues tant au sein des différentes USC qu'au niveau de la présidence et de la vice-présidence de la fédération.

Et à cet égard, il y aura match entre d'une part le président sortant Marc Foccroulle et d'autre part son concurrent déclaré Éric Hautphenne.

Le premier est chef de groupe du PS au conseil communal de Braives et il avait repris la présidence lors de la démission il y a deux ans de Serge Manzato.

Face à lui, estimant avoir fait le job et remis la fédération en ordre de marche, on retrouve donc l'actuel bourgmestre de Héron.

Lequel estime quant à lui qu’il est nécessaire de modifier son mode de fonctionnement et que l'élection de Paul Magnette constitue le moment opportun pour ce faire.

La continuité d'un côté, un vent de nouveauté de l'autre

La continuité d'un côté, un vent de nouveauté de l'autre pour un PS de Huy-Waremme qui est en chute depuis les dernières élections.

Pour pimenter quelque peu ce duel annoncé, les huiles du parti ont décidé de prendre position, du moins en l'espèce pour Marc Foccroulle et son équipe.

Ainsi donc, les députés provincial Robert Meureau et fédéraux Christophe Lacroix et Hervé Rigot soutiennent cette dernière.

Laquelle, composée également de Thomas Bols et Stéphanie Kiproski, candidats vice-présidents, représente selon eux "la continuité et un apport de sang neuf".

Les trois députés mettent en avant "la qualité du bilan des actuels gestionnaires de la fédération, en des temps qui ont été mouvementés en début de mandat".

Et d'épingler notamment le travail qui a été réalisé en matière de bonne gouvernance avec notamment des positions strictes sur le décumul financier des mandataires.

De son côté, Eric Hautphenne se présente en ticket avec le bourgmestre de Marchin Eric Lomba et il serait soutenu par le député régional Christophe Collignon.