Comme souvent dans pareil cas, un jeu de chaises musicales est consécutif à la formation récente du gouvernement fédéral.
Laquelle a notamment pour conséquence du changement au niveau du gouvernement wallon.
Parmi les deux nouveaux ministres régionaux, figure donc comme déjà indiqué le député-bourgmestre PS de Huy.
Mais la désignation de Christophe Collignon implique également la montée d'Eric Lomba.
En effet, ce dernier, bourgmestre de Marchin depuis dix ans, était le premier suppléant sur la liste socialiste.
Ce jeune quinquagénaire est donc appelé à bientôt siéger en tant que député au Parlement régional.
Il rend hommage au député-bourgmestre de Huy
De quoi le ravir, lui qui loue au passage " le travail de fond" réalisé par " l'homme de dossiers" qu'est Christophe Collignon.
Alors que la Première échevine actuelle devrait le remplacer à la commune, il compte s'investir à fond dans sa nouvelle fonction.
Et s'il ignore encore les commissions dans lesquelles il sera appelé à siéger, il se dit " passionné par les pouvoirs locaux et la supracommunalité".
Il faut dire que ce municipaliste, au même titre d'ailleurs que le bourgmestre de Huy, est très actif dans la Conférence des élus et au sein du GAL Pays des Condruses.
Autre commune, autre destin: le chef de groupe Ecolo Nicolas Parent a quant lui prêté serment ce jeudi en tant que député fédéral.
Une " demi-surprise" pour celui qui était porte-parole d'une ministre, lequel remplace à son poste la députée liégeoise Sarah Schlitz, devenue secrétaire d'Etat.