C’est un budget de 1 344 000 euros qui a été mobilisé par la ministre de la Culture Bénédicte Linard dans le cadre du mécanisme d'indemnisation des pertes de billetterie.

Plus précisément, ce mécanisme vise à soutenir les opérateurs culturels lors de la période de réouverture en jauge réduite entre le 1er septembre et le 28 octobre 2020.

"Cette subvention exceptionnelle a été imaginée pour permettre de maintenir, tant que possible, l’emploi culturel et artistique, ainsi qu’une programmation riche et variée".

Cette subvention doit donc notamment permettre d’honorer les contrats de cession et la rémunération des artistes ainsi que des techniciens et techniciennes.

Au sein de l'arrondissement de Huy-Waremme, une série d'opérateurs sont concernés par ces compensations financières.

A savoir Les Deux Ours à Nandrin, l'Atelier Rock à Huy, le Centre culturel de Saint-Georges-sur-Meuse, celui de Waremme ou encore celui de Huy.

Le député hutois Rodrigue Demeuse (Ecolo) se réjouit via communiqué de ces aides apportées à un secteur qui en a cruellement besoin.

"On le sait trop peu mais en Belgique, la culture représente près de 6% du PIB... Or, et ça on le sait, c'est l'un des secteurs les plus durement touchés par la crise".