Mercredi après-midi, un individu âgé d’une trentaine d’années a bouté le feu à des vêtements et des journaux dans un immeuble à appartement situé rue Chevaufosse à Liège. Si le feu n’a pas pris trop d’ampleur, les pompiers de Liège ont été contraints d’intervenir pour en venir à bout.

Le suspect connu pour des soucis d’ordre psychiatrique se trouvait dans un immeuble à appartement situé rue Chevaufosse à proximité de la rue Saint-Gilles, lorsqu’il a volontairement bouté le feu à quelques vêtements. Les pompiers sont alors intervenus sur les lieux du sinistre et ont rapidement maîtrisé l’incendie qui n’était pas conséquent.

L’auteur des faits est en aveu et a indiqué aux enquêteurs qu’il boutait le feu à toutes sortes de choses lorsqu’il était contrarié. Généralement, l’homme parvient à éteindre lui-même l’incendie, mais hier, il a rapidement été dépassé par les événements. L’homme représentant un danger pour lui-même, mais également pour la société, il a été privé de liberté mercredi.

Le suspect, visiblement perturbé, a été déféré jeudi matin au parquet de Liège. Son dossier a été placé à l’instruction et une demande de mandat d’arrêt a été formulée à son encontre. Notons qu’une demande d’expertise psychiatrique a également été formulée.