Le tribunal correctionnel de Liège a confirmé la peine d’un an de prison ferme prononcée par défaut à charge d’Alexandre, 37 ans, pour avoir commis plusieurs attentats à la pudeur et avoir menacé des personnes alors qu’il faisait la manche en ville.

Le 4 octobre 2019, une jeune fille attendait son bus à un arrêt situé place Saint-Lambert à Liège lorsqu’elle a été confrontée à l’individu. Ce dernier faisait la manche lorsqu’il s’est approché d’elle et l’a frappée aux fesses. La jeune femme a rétorqué par un coup de parapluie.

Le 24 octobre suivant, elle a décidé de déposer une plainte après avoir discuté avec sa colocataire. En effet, cette dernière a également été confrontée à un homme particulièrement agressif et dont la description aurait pu correspondre à celui qui l’avait agressée quelques jours auparavant.

Cette autre jeune fille se trouvait place du Marché lorsqu’elle a été accostée par un SDF. Ce dernier lui a demandé de l’argent et lorsqu’elle a refusé, il l’a menacée en brandissant son poing de manière agressive devant elle. Les deux jeunes filles ont décidé de se rendre au commissariat. Lorsque les deux dames se sont rendues à la police, le suspect y a justement été emmené.

Les deux dames ont formellement reconnu le suspect comme étant leur agresseur. Entendu concernant ce dossier, Alexandre a déclaré qu’il ne se souvenait de rien, mais qu’il lui arrivait d’insulter les gens…

Le 27 décembre 2019, vers 18 heures, une jeune fille et son amie attendaient le bus place Saint-Lambert lorsqu’Alexandre s’est approché d’elle par-derrière. Il l’a enlacée et lui a mis les mains à hauteur du pubis.

L’homme est reparti un peu plus loin et est revenu torse nu. Il lui a ensuite montré ses fesses ! Les policiers l’ont directement intercepté alors qu’il était torse nu. Alexandre a nié.