L’homme a écrit au total 3 lettres de menaces à l’agent de quartier de Saint-Nicolas.

Un individu a été privé de liberté mardi pour des faits de menaces écrites, calomnie et outrage à agent. Le suspect Brahim, un individu âgé d’une trentaine d’années, s’est comporté ainsi parce que l’agent de quartier refusait d’accepter sa demande de domiciliation rue Vinâve, à Saint-Nicolas.

À plusieurs reprises, l’agent de quartier, un policier de la zone Ans/Saint-Nicolas, s’est présenté au domicile présumé du suspect afin de constater qu’il y habitait bien. À chaque tentative, le suspect était absent. Ses voisins ont même indiqué à la victime, que l’homme ne passait que très rarement à Saint-Nicolas. Le policier a donc pris la décision de le radier.

Lorsque la police a interpellé l’individu, l’homme s’est montré outrageant envers les forces de l’ordre. Brahim, qui a envoyé au total 3 lettres de menaces de mort, a été privé de liberté et déféré mercredi matin au parquet de Liège. Lors de son audition, l’homme a indiqué que le policier était raciste et que c’était la raison pour laquelle il refusait de le domicilier à Saint-Nicolas.