Jean-François, 30 ans, de Soumagne, a comparu détenu devant la chambre des mises en accusations de Liège. L’intéressé doit répondre d’avoir adopté une conduite dangereuse lors d’une course-poursuite commencée aux Pays-Bas.

Samedi dernier, il se trouvait à Stein, aux Pays-Bas. Au volant de sa Mazda, avec sa maman comme passagère, il a débuté une course-poursuite lorsque la police a voulu le contrôler. L’homme a adopté une conduite dangereuse, ne respectant aucune injonction et en risquant la vie d’autres usagers.

Le chauffard, qui tentait de se diriger vers la Belgique, a percuté un 1er véhicule de police. Quelques kilomètres plus loin, il a percuté un second véhicule qui lui barrait le chemin.

Alors qu’il se trouvait à vive allure sur l’autoroute, un motard le suivait de près. Jean-François l’a touché. Le pilote est passé par-dessus le véhicule et a été blessé. Lorsque le conducteur de la Mazda a passé la frontière, les policiers néerlandais ont été contraints de le laisser filer. Mais entre-temps, ils avaient prévenu les policiers belges. Jean-François a été cueilli à son domicile…

Au départ, il niait être au volant de son véhicule, pour ensuite admettre qu’il avait foncé sur les véhicules de police. Il nie par contre avoir foncé sur le motard. Il a déclaré qu’il allait chercher des stupéfiants et qu’il s’était enfui parce que les documents de son véhicule n’étaient pas en ordre et que sa maman devait être hospitalisée. Son mandat d’arrêt a été confirmé.