Liège Le tribunal n’a pas cru la version du prévenu : prison.

Ba Tin, 25 ans, a écopé d’un an de prison avec sursis pour ce qui excède la durée de la détention devant le tribunal correctionnel de Liège pour sa participation à une exploitation d’une plantation de cannabis.

L’homme était détenu après avoir été condamné à un an de prison ferme par défaut. Le 17 janvier 2018, la plantation de cannabis a été découverte à Awans. Lors de perquisitions, les inspecteurs ont découvert 750 plants de cannabis. Des personnes qui ont été contrôlées ont déclaré que Ba Tin s’était rendu sur place pour leur expliquer la manière de cultiver les plants. Ba Tin a été impliqué dans les faits entre le 18 octobre 2017 et le 18 janvier 2018. "On ne m’a pas pris dans la plantation, a tout d’abord rétorqué l’homme. Je n’ai rien fait !"

Mais le parquet lui a fait remarqué que non seulement deux témoins le dénonçaient comme étant une des personnes qui donnaient des ordres mais qu’en plus, il avait également été filmé alors qu’il se trouvait dans la plantation… L’homme a alors changé d’explication. "Les personnes m’ont dit que c’était bon pour la santé. Ils m’ont dit que les plantes avaient un effet thérapeutique, que c’était médical. Je ne savais pas que c’était illégal."

Le tribunal a estimé que les versions de Ba Tin n’étaient pas crédibles et ont estimé les préventions comme étant établies.